• La technologie

Dans le panel des recherches en cours sur la valorisation du végétal, la technologie CIMV est l’une des rares, capable de valoriser la plante entière et de fournir une matière première bio-sourcée à l’Industrie chimique 2G et aux biotechnologies.

 

Pionnière sur son secteur, la technologie CIMV permet de valoriser les principaux composants de la biomasse, après les avoir séparés proprement sans les dégrader, en quatre produits intermédiaires :

  • La BiolignineTM (polymère phénolique; linéaire et à bas poids moléculaire).
  • La Cellulose
  • Les sucres C5 (monomères, dimères de xylose et autres sucres en C5).
  • La Silice

Le procédé CIMV exploite la partie non-alimentaire de la plante telle que les pailles de céréales, la bagasse de canne à sucre, la tige de maïs ou des plantes à fibres, mais peut également s'appliquer au bois feuillu.